Présentation

© Audrey Liebot

En 2009, Florent Trochel imagine une compagnie de théâtre et cinéma. Sous le signe d'un voyage au Japon, où il achète une caméra et filme des images pour son premier spectacle, il nomme cette compagnie HANA SAN STUDIO.


Parce qu'il est issu d'une double culture faite des arts de l'image et de ceux du vivant, il assume la possibilité de mêler naturellement ces pratiques, de les fondre parfois, ou de les faire dialoguer. A la recherche d'un même territoire hybride, Marie Piemontese rejoint la compagnie en 2011.

 

Pour eux deux, il y a d'abord la quête nécessaire de faire résonner l'indicible, de révéler l'étrangeté du réel ou encore sa diffraction magique, d'évoquer le mystère des liens sensibles.

 

Ils sont liés par un partage  artistique permanent qui s'incrit aussi bien dans des échanges informels que dans des collaborations plus précises à l'occasion de leurs créations.


Le compagnonnage d'interprètes fidèles, de collaborateurs patients, de musiciens, de techniciens, de partenaires attentifs vient soutenir des échanges permanents et indispensables, à l'intérieur d'une odyssée, de pièces en pièces, autant humaine qu'artistique.

 

  • Facebook B&W
  • Google+ B&W

Made by Lucas Fortuny | © Hana San Studio | 2014