Phèdre le matin

Marie Piemontese

"Je suis devenue photographe par goût
du pressentiment"
 

Spectacle joué en lumière naturelle, Phèdre le matin dessine le portrait d’une Phèdre d’aujourd’hui dont Marie Piemontese reprend des éléments du mythe antique pour les transfigurer. Cette Phèdre-là est photographe et nous parle par Skype de son amour pour Hippolyte, de son désir de photographie et de lumière ou de son enfance au bord de la mer et des tragédies d’aujourd’hui. Elle a tout du personnage antique en même temps que d’être une figure contemporaine du désir et du trouble.

 

Enveloppé par le son du violoncelle dont une jeune femme joue en l’écoutant, le récit est aussi ponctué par la présence d’un jeune homme qui ajoute au trouble de cette tragédie écrite pour le matin, pensée pour la douceur du matin.

 

Pour laisser un message à Phèdre : www.http://phedrelematin.com

 

Pour commander le texte de la pièce c'est  ici.

L'équipe de création

Texte et mise en scène : Marie Piemontese

 

Interprètes scène (à partir de 2019) : Marie Piemontese, Lou Dufoix / Interprètes scène (pour la création) : Isabelle Lafon, Anastesia Baraviera, Stéphane Marjan / Développement informatique : Loïs Drouglazet / Développement et réalisation du site internet : Camille Sauvage / webmaster : Sébastien Boy

 

Production : Hana San Studio / Co-production : Théâtre Paris-Villette / Maison des Métallos / Aide au projet de la Mairie de Paris / DRAC Ile-de-France / Aide au développement du DICREAM, Ministère de la Culture, CNC, CNL

En résumé

Phedre01.JPG

© Marina Damestoy

Phedre04.JPG

© Yann Le Hérissé

Phedre Metallos.JPG

© Hana San Studio - Marie Piemontese

Phedre_Livre.jpg

© Hana San Studio

Extrait de revue de presse

PHEDRE LE MATIN / par Emmanuelle Bouchez

“La femme éprise de son beau-fils se confie ici au fil d'un long monologue... qui pourrait être livré pour l'éternité à la toile mondiale. (...) Hippolyte (...) la hante mais c'est elle, femme mûre au bord du vide, qui apparaît plein cadre, le buste de biais, visage fantomatique en gros plan. (...) Pour laisser des traces dans nos mémoires."

Politis

PHEDRE LE MATIN / par Anaïs Heluin

La difficulté d’être au monde de la Phèdre de Marie Piemontese (…) est tout aussi déchirante que l’intrigue amoureuse de Racine.

PHEDRE LE MATIN / par Marie-José Sirach

On est ébloui par ce récit qui pénètre dans les arcanes du mythe .

PHEDRE LE MATIN / par Véronique Hotte

L’écriture à la fois essentielle et économe tape juste.

Please reload

Spectacle écrit et mis en scène par Marie Piemontese

 

Nombre d'interprètes : 2

 

Durée : 45 min.

  • Facebook B&W
  • Google+ B&W

Made by Lucas Fortuny | © Hana San Studio | 2014